Que deviennent les bouteilles en plastique ? đź‘€

< Voir les autres articles

Aujourd’hui, Yoyo s’attaque sans flĂ©chir Ă  LA question qui taraude l’humanitĂ© depuis toujours : “Existe-t-il une vie après la mort… des bouteilles en plastique ?” La rĂ©ponse est oui ! Mais attention, dans l’au-delĂ , ça discrimine. Selon le type de plastique, certaines bouteilles se rĂ©incarnent en pulls et d’autres en tuyaux. Explications…

 
LE DESTIN DES BOUTEILLES EN PLASTIQUE PET

 
Le P.E.T (PolyĂ©thylène TĂ©rĂ©phthalate), c’est le plastique transparent qui sert Ă  faire les bouteilles d’eau, comme les bouteilles de soda. Ce plastique a l’avantage d’être facilement recyclable – thĂ©oriquement, Ă  l’infini. Ces bouteilles sont broyĂ©es puis transformĂ©es en paillettes, qui seront ensuite vendues Ă  deux filières :
 

• Dans 75% des cas, les paillettes partent dans une usine d’embouteillage, la plus proche possible. Elles sont alors fondues en “préforme” (une sorte de tube en plastique). Ces préformes sont désinfectées, puis chauffées et soufflées dans des moules afin de prendre la forme des bouteilles. Bouteilles qui seront immédiatement remplies et étiquetées, avant de repartir dans le commerce !
 

• Les paillettes peuvent aussi servir à l’industrie. Elles font un excellent matériau de base pour les barquettes, les couettes de lit, les stylos, les montres… Elles peuvent même servir de fibres textiles pour les vêtements : c’est sur ce créneau que se positionne la start-up comme Hopaal.

 

LE DESTIN DES BOUTEILLES EN PEHD

 
Le P.EH.D (Polyéthylène haute densité) est un plastique généralement opaque ou coloré. Il résiste bien à l’acide, aux alcools et aux hydrocarbures. Il est surtout utilisé pour les bouteilles de lait, de shampoing, mais aussi pour les produits détergents (et même, chose amusante, pour la coque des canoës-kayaks).
Ces bouteilles sont broyées et transformées en granules, qui sont ensuite revendues à l’industrie pour fabriquer des tubes, des tuyaux, des bidons de lessives, et même, du mobilier urbain.

 

EST-CE VRAIMENT SI SIMPLE ?

 
Pas vraiment. Beaucoup de contenants sont en fait un mélange de P.E.T et de P.E.H.D. Par exemple, les bouchons des bouteilles en P.E.T sont souvent en P.E.H.D. Heureusement, dans la plupart des centres de tri, on a trouvé la parade ! On broie les bouteilles, puis on sépare les plastiques en vertu de leurs différentes densités. En effet, le P.E.T flotte, et le P.E.H.D coule !

 
Sauf quand on en fait des canoĂ«s-kayaks, mais lĂ , c’est une autre histoire…

Publié le 7 mars 2019 par Yoyo.

Politiques de confidentialité - CGU - Mentions légales - 2018 Yoyo SAS Tous droits réservés - Crédit photo : Thomas Louapre