Pourquoi les consignes de tri ne sont-elles pas partout les mêmes? 🤔

< Voir les autres articles

Vous l’avez peut-être remarqué : on ne trie pas à Pau comme à Dunkerque… Chaque ville a ses poubelles, son code couleur, et ses consignes particulières. Comment expliquer une telle diversité ?

 
TOUT COMMENCE AVEC LES CENTRES DE TRI…
 

Les centres de tri, ce sont ces grosses usines qui récupèrent vos poubelles et séparent méthodiquement les déchets pour faciliter leur futur recyclage. ♻️
Il en existe 450 en France !
Certains sont très modernes et disposent de machines qui peuvent reconnaître toutes les matières pour les séparer mécaniquement ; d’autres sont plus anciens et font encore le tri à la main. Tous les centres ne peuvent donc pas traiter les mêmes déchets de la même manière.
 

Ainsi, chacun fixera des consignes qui lui sont propres, et les villes se contenteront de les faire appliquer – dans les mĂ©tropoles, il arrive mĂŞme que deux quartiers suivent des consignes diffĂ©rentes !
 

SUR LA VOIE DE L’UNIFORMISATION
 

La loi de transition énergétique prévoit d’homogénéiser les consignes de tri dans tout l’hexagone pour 2025. Les villes devront donc adopter le même nombre de poubelles et le même code couleur…
Mais ce n’est pas tout ! Car “chaque Français disposera d’une solution de tri” pour ses biodĂ©chets (restes de cuisine, feuilles mortes, etc.). Il pourra s’agir d’un bac de compostage (dans le jardin, au pied de l’immeuble ou Ă  proximitĂ©), ou carrĂ©ment d’une collecte sĂ©parĂ©e, faisait intervenir une poubelle spĂ©cifique.
Certaines villes ont déjà commencé ! Par exemple à Lorient, depuis 2003, les habitants disposent d’une quatrième poubelle pour tous leurs déchets organiques.
 
Quand on sait qu’elles représentent près du tiers de nos déchets, on comprend que cette innovation mérite d’être généralisée.

Publié le 31 janvier 2019 par Yoyo.

Politiques de confidentialité - CGU - Mentions légales - 2018 Yoyo SAS Tous droits réservés - Crédit photo : Thomas Louapre