Plus de secret pour trier ! 🌱

< Voir les autres articles

C’est un fait : les Français sont sensibles à l’environnement. Pourtant, la moitié d’entre-eux ne trie pas de manière systématique.
Si le coeur y est, nos concitoyens manquent donc un peu de pratique… Mais peut être aussi d’une information simple et claire ?

 

♻️ QUELQUES RÈGLES GÉNÉRALES ♻️

 

Les règles de tri ne sont pas partout identiques…😱
Mais heureusement elles se ressemblent ! 😎
Ainsi, la plupart des villes fonctionnent avec trois poubelles :👌

 

➜ Dans la poubelle de tri : on met les emballages carton, les bouteilles et flacons en plastique, le papier… Pour l’instant, c’est facile. Mais attention, cette poubelle a plus d’un tour dans son sac (poubelle). Par exemple, saviez-vous qu’en général, elle acceptait aussi les emballages métal (canettes, aérosols), et même, le petit électroménager (comme les sèche-cheveux) ?
➜ La poubelle à verre : on y met les bouteilles, les flacons, les bocaux en verre (logique). Peu de gens le savent, mais les bouchons sont acceptés, quelque soit la matière dont ils sont faits.
➜ Dans la poubelle à “ordures ménagères” : on met tout le reste (ou presque – des exceptions sont évoquées plus bas). On garde tout de même à l’esprit que ces déchets connaîtront un destin bien funeste : l’enfouissement ou l’incinération… Donc moins on remplit cette poubelle, et mieux c’est !

 

Notez que les emballages doivent toujours être préalablement vidés. Ils n’ont par contre pas besoin d’être lavés ni rincés.

 

Si vous avez un doute concernant un déchet, n’hésitez pas à faire une petite recherche sur le site consignesdetri.fr pour ne pas vous tromper ! Toutes les communes et tous les déchets imaginables y sont répertoriés.🤓

 

EXCEPTIONS ET FAUX AMIS

 

Revenons donc à nos poubelles, et voyons, pour chacune, les erreurs les plus fréquemment commises – mais que vous ne commettrez point, n’est-ce pas ? 😉

 

Dans la poubelle de tri :
➜ On ne met pas les tubes de mayonnaise, de dentifrice ou de cosmétique, car c’est trop difficile de  connaître la matière exacte dont ils sont faits.
➜ On ne met pas les pots de yaourt, de crème fraîche ou de fromage blanc, car ils prennent trop de place et sont trop compliqués à recycler (notamment à cause de la colle résiduelle sur les bords).
➜ On ne met pas les mouchoirs car ils ont reçu des traitements spéciaux pour être imperméables, ce qui les rend difficilement recyclables.
➜ On ne met pas les couches, qui sont des objets composites et difficilement recyclables.
➜ On ne met pas les barquettes en polystyrène – par exemples, celles qui servent de boîtes aux kebab.

 

Dans la poubelle à verre :
➜ On ne met pas les verres dont on se sert pour boire ! Ceux-ci sont fait en “verre culinaire”, dont la composition est différente du verre ordinaire.
➜ De même, on évitera toute la vaisselle et les plats transparents ; ceux qui vont dans le four, par exemple, ne sont pas en verre mais en céramique.

 

Enfin, il existe quelques déchets bien particuliers qui ne vont dans aucune poubelle… Même pas celle des ordures ménagères !
Heureusement, pour chacun d’entre eux, des solutions existent. Les voici :

 

∙ Les ampoules, les piles, et les cartouches d’imprimantes : on les rapporte au magasin.
∙ Les produits médicaux : on les rapporte à la pharmacie.
∙ Les produits dangereux, comme la soude, les engrais ou la peinture : on les apporte dans un espace de tri, ou bien on fait appel au trimobile.
∙ Les pièces de mobilier ainsi que le gros électroménager : on les apporte en recyclerie, en ressourcerie, ou dans un espace de tri.
∙ Les téléphones portables : on les fait reprendre par le constructeur, ou bien on les vend à des sites comme BackMarket, MonExTel et MagicReycle.

 

ATTENTION : LES CONSIGNES DE TRI ÉVOLUENT ! ☝️

 

Trier plus et plus facilement : c’est le but recherché par “l’extension des consignes de tri” ! Il s’agit d’un grand mouvement, initié en France en 2012, qui vise à réduire drastiquement la liste des “exceptions et faux amis” présentée ci-dessus.

 

Paris, avec l’Essonne et la Seine-Saint-Denis, ont rejoint le mouvement au 1er janvier 2019. Et ce n’est qu’un début !
Déjà 160 collectivités sont concernées.
Si vous habitez l’une d’elles, vous pourrez jeter dans la poubelle de tri la totalité de vos emballages, ainsi que les sacs plastique, les barquettes, les pots de yaourt, les magazines, les tubes de produits cosmétiques, les capsules de café, le papier aluminium et même le polystyrène !

 

Maintenant, c’est bon, vous savez tout. Tout pour devenir un super trieur : dans le coeur et dans la pratique ! 👍

Publié le 22 janvier 2019 par Yoyo.

Politiques de confidentialité - CGU - Mentions légales - 2019 Yoyo SAS Tous droits réservés - Crédit photo : Thomas Louapre