Est-ce que vraiment, « Il est encore temps » ?

< Voir les autres articles

En octobre 2018, une vingtaine de vidéastes postaient un appel sur Youtube : “Il est encore temps !” Après 48h à peine, elle totalisait plus de 5 millions de vues sur Facebook. Un premier succès, dont il ne faudrait pas se contenter…
On fait le point sur cette initiative citoyenne !

 

UN LOBBY PAS DU TOUT PÉTROLIER
 
Le collectif se décrit comme un “lobby d’initiative citoyenne”.
Son but ?
Prendre le problème écologique à bras le corps, tout de suite, et de manière concrète, avec l’ambition de créer un grand mouvement de masse !

 
Pour s’organiser, le “lobby” Il est encore temps ! a sa plateforme Internet : ici
En fonction de vos envies, et de vos moyens, le site vous proposera diverses actions que vous pourrez entreprendre immédiatement – qu’il s’agisse d’actions “en ligne” ou “sur le terrain”. Il s’agit par exemple de rejoindre une AMAP, faire une grève, participer à des programmes d’open-science pour mesurer la biodiversité, signer une pétition, rejoindre le mouvement anti-pub… Aux armes, citoyens !
 
UN DÉMARRAGE ENCORE TIMIDE…
 
Seul problème : pour beaucoup de régions, la plateforme ne propose pas encore d’actions sur le terrain. Heureusement, on pourra toujours se replier sur les actions “en ligne”, qui sont plus nombreuses.
 
Mais la force de cette plateforme est, avant tout, de relier les initiatives individuelles. Elle permet de rompre le sentiment d’isolement, qui mine souvent l’espoir des écologistes convaincus… En rassemblant les bonnes volontées sur le web, cette plateforme aide à prendre conscience que, comme nous, ils sont des dizaines de milliers à mener des actions de leur côté, souvent en silence… Comme dit l’adage : “une forêt qui pousse fait moins de bruit qu’un arbre qui tombe” !
 
POUR UN IMPACT VRAIMENT DÉCISIF, REJOIGNEZ-LES !
 
Comme nous avons pu le dire dans un autre article, le combat écologique doit nécessairement passer par le politique. Et ça, les membres d’Il est encore temps en ont parfaitement conscience.
 
Mais pour influer sur le monde économique et sur les décisions des élus, ce collectif doit devenir un mouvement de masse. Avec 180 000 inscrits revendiqués, c’est encore trop peu ! Mais si ce nombre est multiplié par deux, par trois (par dix, rêvons un peu), alors il aura la capacité d’organiser quantité d’actions pour peser dans la balance : pétitions, manifestations, boycotts, etc.
 
N’attendez pas ! Inscrivez-vous !
Aussi, n’hésitez pas à les suivre sur Facebook où ils communiquent tous les jours. C’est un bon point de ralliement pour tous les écologistes en herbe qui cherchent des idées et du soutien !

Publié le 7 juin 2019 par Yoyo.
©2019 Yoyo SAS Tous droits réservés
Photos : Thomas Louapre Design : Les indiens Développement : Bigint